Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CLINIQUE JURIDIQUE et MANAGERIALE "LM" ( Dr. Oswald KPENGLA-S. )

ECHANGES PLURIDISCIPLINAIRES

PENSÉE DU JOUR

Publié le 19 Mars 2020 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSÉES DU JOUR

L'esprit critique est méthodique, il ne soutient pas mordicus. Il est souple mais vigoureux, fort mais pas rigide. Fougueux mais pas irrespectueux, entreprenant mais pas destructeur. Il n'est guère un esprit de vengeance.

Je suis ouvert à la critique.

Dr Oswald KPENGLA-S.

commentaires

Réfléchissons !!

Publié le 19 Mars 2020 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSÉES DU JOUR

Africains, mes frères !

En ces moments particuliers, ne cédons pas à la peur, à la panique. Formons et informons sur les mesures de sécurité et de prévention.

Chers amis d’ici et d’ailleurs en Afrique, s’il est vrai que la question est planétaire, il nous faut demeurer sereins et réfléchir par continent, par région, par pays, par ville et par individu sur les mesures de sécurité qu’il faut observer et l’acquisition des techniques systématiques et efficaces de dépistage.

Il faut enseigner en ces tristes moments, le courage à travers la vulgarisation des méthodes de prévention et d’auto dépistage, en informant sur les symptômes du mal. Nous y gagnerons beaucoup. Il faut rechercher et acquérir de façon responsable les techniques de pointe pouvant permettre la prise en charge des personnes susceptibles de porter le virus.
A ce propos, je voudrais dire tous mes remerciements au Président de la République du Bénin, pour son calme, son courage et la qualité des mesures récentes qu’il a fait prendre en vue d’endiguer le mal, s’il venait encore dans nos murs. En exemple, je m’en voudrais de ne pas revenir sur l’une des mesures. La mesure 4 : « mise en quarantaine systématique et obligatoire de toute personne venant au Bénin par voie aérienne. En conséquence, le Gouvernement a décidé de la réquisition d’un millier de chambres d’hôtel à cette fin. Les frais de quarantaine des nationaux seront assurés par l’Etat tandis que les non nationaux supporteront par eux-mêmes lesdits frais ». Voilà une profonde source d’inspiration pour les uns et les autres. Reportez-vous à mes précédentes publications pour lire les autres mesures. On y trouve de l’originalité et du bon sens.

Chers amis,
Je soutiens que chaque région, chaque continent, chaque pays, chaque ville, chaque individu devra jouer une réelle partition. La source de mon inspiration à ce propos est simple : l’observation méthodique.
Oui, chers amis lecteurs, observons tous méthodiquement le phénomène actuel.
1- En Afrique de l’ouest, aucun pays, à ma connaissance humble n’a encore enregistré plus de deux (02) cas de contamination directe sur place (il n’y a eu que des cas importés de pays tempérés touchés). Que doit-on conclure ?
2- Le virus peut-il s’auto-créer sur place sans y être importé d’un lieu où il existe déjà, ou d’une personne qui le porte ?
3- Quelle place occupent les déplacements internationaux dans la propagation du mal ? et qui font ces déplacements ?
4- Nos frontières terrestres ne sont-elles plus obsolètes ou poreuses, au regard de la grande promiscuité du voisinage en contexte africain ?
5- Le monde n’a-t-il pas connu d’autres épidémies ou pandémies plus grave en termes de prévalence et de risque ?
6- Quelle est le taux de prévalence du corona virus ici et là ? Il y a-t-il des données chiffrés ?
7- Certains pays d’Afrique ne perdent-ils pas l’aptitude à voir la réalité et d’y faire face ?
8- Savez-vous que des containers contenant ceci ou cela en provenance de la Chine et autres pays accédaient encore à certains ports, sans qu’on en parle réellement et sérieusement ?
9- Savez-vous qu’avant la drôle de valse de fermeture de tout, des produits provenant de la Chine touchée par corona virus étaient déjà, et continuaient d’être livrés par cargaison et vendus dans nos pays, et ce pendant que j’écris ?
10- Enfin, les réseaux sociaux ne sont-ils pas plus porteurs de coronavirus que les êtres vivants, et l’homme notamment ?
Chers amis lecteurs, voilà autant de questions que je nous pose. Il nous faut y réfléchir ensemble.

Un intellectuel doit apporter l’éclairage et non la peur. Puisqu’il qu’il résonne par son savoir, il a le devoir de bien raisonner pour conduire ceux qui le lisent ou l’écoutent vers la vérité, au lieu de les éconduire ou les désorienter.
En tant qu’éclaireur, par vocation et par métier, j’envisage de démontrer, à travers les réponses à ces questions, et ceci dans le cadre d’une prochaine publication, que :
1- les réseaux sociaux distribuent plus le corona virus, en Afrique tropicale, plus que le virus ne se propage lui-même (l’extranéité y ayant son trône), autrement dit, il y a plus de corona virus sur Internet que partout dans le monde (en Afrique tropicale surtout) ;
2- certaines mesures prises par certains Etats, sont irréfléchis et engendreront un trouble social et économique sans précédent ;
3- le commerce maritime avec la Chine et ce qui s’en suit semblent n’avoir pas été suffisamment explorés, s’il est vrai que la Chine est ‘’si fortement touchée’’.
4- la piste portuaire semble être négligée, ou que nos zones portuaires ou frontières maritimes devraient être analysées, vu qu’on y a encore rien diagnostiqué (du moins pour l’instant) malgré tous ces navires venus de Chine ou d’ailleurs.
5- Enfin, démontrer que le corona-virus nous fera moins de mal que l’affairement et l’acharnement irrésolus et irréfléchis de certains chefs d’Etat Africains.

Merci
Dr Oswald KPENGLA-S. Le Pan-Africaniste !

Lisez et publiez 10 fois si vous aimez les réflexions scientifiques.

commentaires

CORONA VIRUS

Publié le 17 Mars 2020 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSÉES DU JOUR

CORONA VIRUS

Africains mes frères, bonjour

Je suis, avec beaucoup d’attention, la pandémie dénommée corona virus qui défraye la chronique, et je m’impose le devoir, en tant que Pan-Africaniste, d’opiner pour éclairer et instruire.

Corona virus, dans sa caractéristique d’extranéité, remet à nouveau en cause, les notions de frontière, de souveraineté et simplement de territorialité. Corona virus révèle à nouveau que le monde est un village planétaire. Nos actions de prévention et de traitement doivent donc être concertées et intelligentes. Dès lors, la panique générale, la peur que certains Etats impriment à leurs citoyens, dans la nature des mesures de préventions qu’ils prennent nous interpellent tous, et moi en premier.

Devant le tumulte et le vacarme engendrés pas corona virus et l’affairement généralisant qui s’en suit, on est en droit de se poser la question suivante :
Le droit à l’information est-il synonyme d’une obligation de faire peur à nos citoyens ?
Anodine par sa forme, cette question est pourtant remplie d’intérêt dans les pays Africains, dans le contexte actuel.

Africains mes frères,

Alors que beaucoup d’entre nous, ne savent pas ce qu’est le corona virus,
Alors que les Africains de nos villes et de nos campagnes ne savent que peu les symptômes du mal, parce que certains Etats mettent plus de sous à faire peur qu’à informer,
Alors que la quasi-totalité des cas avérés concernent des personnes qui ont séjourné dans des pays tempérés et qui ont accédé à des pays africains, par les frontières aériennes, et qu’à ces frontières, il est aisé de savoir qui entre et qui sort,
Alors que dans nos pays, les conditions de circulation du virus sont limitées, mais qu’on ne les explique pas clairement,
Alors que le corona virus n’est pas un nouveau virus en réalité,
Alors surtout que personne ne nous parle de sa prévalence et du taux de prévalence, et que les experts de la santé de ces pays se concertent encore,

Certains Etats d’Afrique ont déjà pris des mesures presque ‘’draconiennes’’, suscitant la peur, la panique, le désarroi et le désenchantement de gens déjà affaiblis par la pauvreté, paralysant de facto les activités économiques en leur sein. Oui, certains pays ont choisi d’imposer la peur à leurs citoyens sans se préoccuper d’informer largement sur les simples méthodes de protection. Ils dépensent peu dans l’information des masses populaires vulnérables et se contentent simplement de prendre des mesures qui suscitent plus de crainte que d’espoir. La flambée des prix, les pénuries provoquées… Bref, déjà s’observent, ici et là, les prémices d’une désorganisation du marché.
Faut-il prescrire la crainte ou l’espoir ?
Humblement, non. Ces pays qui s’affolent et affolent les leur n’en ont pas besoin.
Je voudrais donc ici, inviter chacun et tous au calme et à la vulgarisation des mesures de prévention.
Je voudrais surtout encourager les Etats qui sont restés sereins mais efficaces au regard des mesures qu’ils prennent, pour endiguer le mal, donnant à leurs citoyens l’espoir que celui-ci sera vaincu.
Je voudrais aussi inviter les citoyens des pays Africains, qui ferment déjà tout dans la brutalité, à rester sereins et à observer les mesures de sécurité idoines. Cela va de l’intérêt de chacun et de tous les citoyens du monde. Car s’il est possible de fermer un supermarché, une classe, il est délicat d’obtenir la fermeture d’un marché ‘’vu à l’africaine’’, de restreindre la vie dans nos villes, campagnes, villages, faubourgs et bidonvilles…africains.
Je voudrais enfin dire toute ma compassion aux citoyens de tous les pays du monde entier, surtout à ceux des pays très touchés.

Le monde a connu des pandémies plus graves et plus dévastatrices et s’en est sorti.
En ces heures dures, où les enjeux politiques, économiques et sanitaires se querellent, le calme, la circonspection, la prudence et l’amour du prochain, dans l’observation scrupuleuse des mesures de sécurité, sont les seules recommandations utiles.
Africains mes Frères, soyons unis et nous vaincrons ce mal.
Citoyens du monde soyons unis !

Du courage

Dr Oswald KPENGLA-S., le Pan-Africaniste.

commentaires

PENSÉE DU JOUR

Publié le 16 Mars 2020 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSÉES DU JOUR

« Si tu veux cerner la vraie nature de quelqu'un, regarde la façon dont il traite des personnes qui lui sont inférieures et non pas ses égaux. »

J. K. Rowling

commentaires

PENSÉE DU JOUR

Publié le 15 Mars 2020 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSÉES DU JOUR

« La grande erreur commise par quatre-vingt-dix pour cent des êtres humains était d'avoir honte de ce qu'ils étaient ; de mentir, de vouloir à tout prix être quelqu'un d'autre. »

J. K. Rowling

commentaires

PENSÉE DU JOUR

Publié le 14 Mars 2020 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSÉES DU JOUR

« La façon la plus sûre de réussir, c’est toujours d’essayer encore une fois ». Thomas Edison

commentaires

PENSÉE DU JOUR

Publié le 13 Mars 2020 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSÉES DU JOUR

« Le fond du gouffre est devenu la fondation sur laquelle j’ai refait ma vie.»

J.K. Rowling

commentaires

PENSÉE DU JOUR

Publié le 12 Mars 2020 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSÉES DU JOUR

« C’est au milieu des plus épaisses ténèbres que l’on commence à revoir le jour ». Henri Boucher

commentaires

PENSÉE DU JOUR

Publié le 11 Mars 2020 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSÉES DU JOUR

« Le découragement est un faux-pas. Ne le laissez pas devenir une chute ».

 Philippe de Lyon

commentaires

PENSÉE DU JOUR

Publié le 10 Mars 2020 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSÉES DU JOUR

« N’oublie pas de faire chaque jour quelque chose que tu aimes, même si ton emploi du temps est très chargé. C’est le point de départ du vrai accomplissement de soi, et une clef de succès. »

Dr Oswald KPENGLA-S.

commentaires
1 2 3 > >>