Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CLINIQUE JURIDIQUE et MANAGERIALE "LM" ( Dr. Oswald KPENGLA-S. )

ECHANGES PLURIDISCIPLINAIRES

PENSÉE DU JOUR

Publié le 29 Octobre 2018 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSÉES DU JOUR

« Celui qui agit avec nonchalance s'appauvrit, mais la main des personnes actives est source de richesse. »

commentaires

PENSÉE DU JOUR

Publié le 21 Octobre 2018 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSEES DU JOUR

"Chaque individu est un gagnant en puissance: certains sont déguisés en perdants. Ne vous laissez pas tromper par leur apparence."

Kenneth H Blanchard.

commentaires

INSTABILITE ET INSECURITE DE L’EMPLOI

Publié le 17 Octobre 2018 par Dr Oswald KPENGLA-S dans LE DROIT POUR TOUS

INSTABILITE ET INSECURITE DE L’EMPLOI

« La stabilité de la relation d’emploi (ou stabilité de l’emploi) désigne la continuité du lien d’emploi entre un salarié et une entreprise. La rupture du lien d’emploi peut être le fait du salarié (démission) comme de l’entreprise (fin de contrat, licenciement). Si ces évènements sont « rapidement » suivis d’une nouvelle embauche, la situation pour la personne en cause est bien différente de celle qu’elle connaît si elle reste durablement au chômage.

C’est dans ce second cas que l’on parlera d’insécurité de l’emploi. La sécurité de l’emploi désigne ainsi le fait, pour une personne, de demeurer employée sans interruption « durable », même s’il y a changement d’entreprise. Reste à préciser ce qu’on entend par une interruption « durable ». La définition est en partie conventionnelle. Elle est également conditionnée par l’information disponible. On considère, dans ce rapport, qu’une personne employée en mars d’une année donnée qui se retrouve sans emploi (ou au chômage) en mars de l’année suivante connaît une insécurité de l’emploi. »

 

SOURCE: LA SÉCURITÉ DE L’EMPLOI FACE AUX DÉFIS DES TRANSFORMATIONS ÉCONOMIQUES, in Rapport n° 5 du Conseil (Français) de l’emploi, des revenus et de la cohésion sociale, La documentation Française. Paris 2005

commentaires

L'ORDRE PUBLIC EN DROIT SOCIAL

Publié le 16 Octobre 2018 par Dr Oswald KPENGLA-S dans LE DROIT POUR TOUS

« La fonction essentielle de l’ordre public en droit du travail est « de limiter les abus inévitablement engendrés par la règle de l’autonomie de la volonté dans un rapport structurellement inégalitaire (…) »

 

OLLIER P.-D.,

 

commentaires

PENSÉE DU JOUR

Publié le 15 Octobre 2018 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSEES DU JOUR

    « Je préfère accorder de bonne grâce ce que je ne pourrais pas empêcher. »

    André Gide

commentaires

L'ETAT DE DROIT

Publié le 12 Octobre 2018 par Dr Oswald KPENGLA-S dans LE DROIT POUR TOUS

« L’Etat de droit, c’est aussi l’obligation de répondre de nos actes devant les juridictions, au regard de l’état actuel du droit positif. »

Dr Oswald K-S.

commentaires

PENSÉE DU JOUR

Publié le 12 Octobre 2018 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSEES DU JOUR

« Les choses changent. Mais si vite... Est-ce que les habitudes des hommes pourront suivre ? »

Isaac Asimov

commentaires

TRANSITIONAL JUSTICE

Publié le 10 Octobre 2018 par Dr Oswald KPENGLA-S dans LE DROIT POUR TOUS

 

The notion of transitional justice as a separate field of research and action emerged during the ‘third wave’ of democracy in Latin America in the 1980s and in Eastern Europe after the fall of the Soviet Union in the 1990s. At the time, it focused on addressing dictatorial or authoritarian regimes and the transition of societies to democracies. Since then, the field has evolved from being a human rights instrument of democratisation to become an essential aspect of post-conflict transitions and peace-building interventions (Andrieu, 2010).

The UN defines transitional justice as ‘the full range of processes and mechanisms associated with a society’s attempts to come to terms with a legacy of large-scale past abuses, in order to ensure accountability, serve justice and achieve reconciliation’ (UN Security Council, 2004).

commentaires

LA LIBERTE

Publié le 1 Octobre 2018 par Dr Oswald KPENGLA-S dans PENSEES DU JOUR

« Tout à coup l’homme si brusquement apparu se tourna vers moi qui avais peur et me cachais un peu, me regarda fixement, et me dit :

– Enfant, souviens-toi de ceci : avant tout, la liberté.

Et il posa sa main sur ma petite épaule, tressaillement que je garde encore.

Puis il répéta :

– Avant tout la liberté.

Et il rentra sous les arbres, d’où il venait de sortir.

Qui était cet homme ? 

…»

 

Victor Hugo, Le Droit et la loi, 1875.

commentaires